Un partenariat public-privé de 30 ans avec le CRDITED de la Montérégie-Est

La Fondation Butters a été créée en 1976 par des amis et des parents de Mme Lily Butters, peu de temps après la nationalisation de l’établissement. Son mandat avait alors été modifié, des services d’hébergement de longue durée à la réinsertion sociale. À l’époque, une relation étroite s’est établie avec la nouvelle administration du Centre et les deux entités ont travaillé de concert depuis à des projets innovateurs. Au début, nous avions l’impression que le gouvernement voulait fermer l’établissement à cause de l’image négative que traînait l’organisme public dû à la réputation de son édifice. La motivation était donc forte d’aider les dirigeants du nouveau Centre à rénover son infrastructure publique et à lancer des projets nouveaux et innovateurs dans les collectivités du comté de Brome et des environs. En 1980, le gouvernement a décidé de donner un nouveau souffle au Centre et d’assurer son financement public à long terme. Cette mesure a assuré la viabilité à long terme du Centre et cimenté le partenariat entre la Fondation et le Centre.

Dans les années 1980 et 1990, le réseau de la santé publique et des services sociaux est passé par des séries de « réformes », lesquelles se résumaient à des exercices de compression qui ont sans cesse réduit le nombre d’établissements publics au service des personnes ayant une déficience intellectuelle dans chaque région de la province. Ces mesures visaient à réduire les coûts administratifs. En 1996, le Centre était devenu un amalgame de neuf anciens centres publics indépendants et il était passé par quatre changements de nom jusqu’à ce que le choix s’arrête finalement sur son nom actuel : le CRDITED de la Montérégie-Est qui est allors devenu le plus grand CRDITED au service des familles de personnes handicapées au Québec (sur 25).

Comme le Centre / CRDITED a grandi au fil des ans, a donc le territoire et le mandat de la Fondation Butters. La Fondation soutient actuellement des projets impliquant le CRDITED sur la Rive-Sud de Montréal et d’aussi loin que Sorel et Saint-Hyacinthe. En outre, les institutions ont été fermées dans la région, les services les CRDI ont créé de plus en plus à base communautaire en aidant les personnes handicapées vivent et travaillent dans la communauté. Inévitablement, les centres ont commencé à soutenir les familles qui gardaient leurs enfants handicapés mentaux à la maison. Ainsi, la Fondation Butters a parrainé, au cours des dernières années, les projets qui ciblent les enfants et les adultes qui vivent avec leurs parents et leurs frères et sœurs.

map.gif

Le réseau CRDITED au Québec a récemment reçu un nouveau mandat d’offrir des services spécialisés aux personnes atteintes de troubles envahissants du développement (à savoir les personnes autistes). La Fondation Butters s’est engagé à aider le CRDITED créer des services hautement spécialisés pour traiter et réhabiliter les enfants et les adultes ayant des problèmes graves de comportement et des troubles du développement. Ces personnes sont une pression sur leurs familles et une ponction sur les deniers publics. La mise en place de services adaptés à leurs besoins spécifiques permettra d’alléger la charge sur les hôpitaux publics du Québec, de fournir un atout important pour le système public des services sociaux et aider les familles touchées à faire face à la charge d’un enfant avec des problèmes de comportement ou de développement sévères.

Pour plus d’informations sur notre partenaire visitez leur site Web.